Irek Sztach

"Quoi de neuf dans le ciel?"
La Lettre Mensuelle

Présentation

Consultations

Contact

Liens

 

Consulter la Lettre Mensuelle de

Janvier 2012
Février 2012
Mars 2012
Juin 2012

la Lettre Mensuelle

Février 2012

Quoi de neuf dans le ciel ?

 

 Février est le mois du Verseau, dernier signe d'Air du zodiaque et qui fonctionne essentiellement avec son mental. Sa tête n'est jamais au repos, c'est une fourmilière d'idées, de pensées, d'imaginaire. Ce qui ne veut pas dire que ce sont forcément des grands bavards ou des « agités du bocal » qui fatiguent l’entourage, ils peuvent donner une apparence très tranquille mais c'est loin d'être le calme dans leur tête.

L’objectif est de faire vivre ce monde d'idées et de pensées et de le concrétiser, de s'arrêter sur une idée, voir si elle est réalisable maintenant ou plus tard. Soit on en fait quelque chose de concret, soit on la range dans une case en attendant que ce soit le moment, soit on la jette parce qu'elle n’est et ne sera pas utilisable. Une idée traitée laisse la place à d'autres alors qu'une idée non traitée revient en permanence à la charge pour trouver la sortie et devient alors perturbante. C'est un peu imagé mais cela vous donne un aperçu.

Tous les Verseau ne sont pas des génies inventeurs, bien sûr, mais ce sont des novateurs, des avant-gardistes, ils sont tournés vers le futur et pensent au-delà du présent, dans quelque domaine que ce soit. Ils œuvrent pour la société, pour faire avancer les choses, les comportements, les modes de vie, avec un idéal de monde meilleur.

Les Verseau ont besoin de se sentir libres dans leur mode de pensée, dans leur fonctionnement, dans leur vie en général. Si leur cadre professionnel ou familial est trop strict, ils peuvent vite se sentir enfermés avec l'impression d’étouffer, de manquer d’Air. C'est en se baladant à l'air libre qu'ils se régénèrent. Il est important qu'un Verseau soit dans un environnement où il peut faire travailler son mental. Si ce n’est pas possible dans son cadre professionnel, il aura intérêt à avoir une activité associative ou autre qui le lui permet.

Le piège pour le Verseau est de rester dans ses pensées et d'avoir de la difficulté à garder les pieds sur terre et à poser des actes concrets. Ou alors c'est la personne qui échafaude des concepts auxquels personne ne comprend rien.

Neptune était dans le Verseau depuis 1998 et vient de passer en Poissons. Elle fait le tour du Soleil en 164 ans environ (ce que la Terre fait en un an). Contrairement à Saturne qui symbolise la rigueur, la limite, Neptune c'est le « no limit », l'ouverture totale qui conduit soit à une grande réceptivité et inspiration parce que la limite naturelle existe malgré tout et est consolidée, soit à la perdition, la dissolution parce que cette limite naturelle est mal construite et dépassée.

En passant dans le Verseau, Neptune s'est concentré sur nos capacités à vivre le Verseau chacun dans le domaine de notre thème. Durant ces 14 ans, c'est un peu comme si notre cerveau était sur une plage en étant recouvert et découvert régulièrement par l'océan pour un nettoyage complet. La mer s'est maintenant complètement retirée, a dissous tout ce qui n'avait rien à y faire, sauf ce qui est trop rigide et complètement enkysté. C'est une image pour expliquer que comme l'eau salée, Neptune attaque et détruit finalement, sans violence mais avec efficacité, pour ne garder que ce qui est en phase avec la réalité.

Nous finirons ce cycle avec les Poissons le mois prochain.  


Chantal BORY 16 boulevard du Couhard 42680 St Marcellin en Forez Tél : 04 77 50 29 23 ou  06 10 42 16 38 Adresse mail : chbory@orange.fr