Irek Sztach

"Quoi de neuf dans le ciel?"
La Lettre Mensuelle

Présentation

Consultations

Contact

Liens

 

Consulter la Lettre Mensuelle de

NL Taureau 2017
NL Bélier 2017
NL Poissons 2017
Année 2015
Année 2014
Année 2013
Année 2012
Année 2011

la Lettre Mensuelle

28 mars 2017

Quoi de neuf dans le ciel ?

télécharger cet article

 

Nous voici dans l’énergie Bélier depuis une semaine. Après l’Eau des Poissons, c’est le Feu de l’étincelle de vie, du renouveau, de l’émergence, de l’impulsion. On peut comparer notre fonctionnement à cette période Bélier à celui du bébé qui, à un moment, doit naître. Il pousse, c’est plus fort que tout, il faut qu’il sorte par tous les moyens. C’est cela le Feu de la vie, le Feu de cette période de l’année.

Le défi est d’oser, de bousculer, de ne pas freiner cette force qui pousse. Le pire pour le Bélier, c’est l’inertie, le manque d’activité, le découragement, le sentiment d’emprisonnement (relationnel, familial, professionnel), toutes les situations où il se sent freiné, où il ne peut pas donner libre cours à cette énergie puissante qui le pousse. Si elle n’est pas activée, cette énergie ne disparaît pas ; elle brûle à l’intérieur. D’où l’importance pour les natifs du Bélier d’être à l’écoute d’eux-mêmes, de savoir donner de l’espace à leur besoin d’indépendance. Cela ne veut pas dire de tout envoyer promener, mais pour ceux qui ont l’impression d’étouffer, qui ont mal partout dans leur corps à force de se contenir, de ne pas agir, de s’arrêter un peu quand même pour voir où cela bloque. Prendre conscience des réalités, c’est déjà un grand pas de franchi. Après, les décisions s’imposent ou pas, mais au moins on sait pourquoi on a mal.

Il y a plusieurs planètes dans le signe du Bélier actuellement. Cette énergie Feu est très présente et même dominante ce mois-ci. Quel que soit notre signe de naissance, nous sommes donc tous concernés par ce Feu. L’étape Poissons est terminée pour cette année, l’hiver aussi. Finies les ruminations émotionnelles, le ménage est terminé, on repart pour une nouvelle année, plus ou moins allégé, mais il faut y aller : semer, avancer sans se retourner, suivre ses intuitions, la réflexion sera pour plus tard. Tout cela ne veut pas dire agitation en tous sens mais action.

L’univers, la nature, sont ainsi faits qu’il y a des cycles. Le printemps, c’est maintenant et pas dans six mois. Plus on se met au diapason des saisons, mieux on se porte. On peut décider de vivre la nuit et de dormir le jour ; cela n’empêchera pas le soleil d’être là le jour, donc autant profiter de son Feu, de son énergie dynamisante.

Je n’oublie pas les personnes qui sont nées à un moment où il n’y avait aucune planète dans un signe de Feu. Pour elles cette énergie, cette dynamique, est plus difficile à mettre en route. Elles doivent trouver leur énergie de vie d’une autre manière, dans l’un ou l’autre des trois éléments (Terre, Air, Eau) qui sera dominant. Leur fonctionnement peut paraître un peu lymphatique, ce sont des personnes qui sont pâles généralement, qui peuvent avoir des soucis digestifs parce que la digestion demande beaucoup d’énergie alors qu’elles en ont peu. Elles peuvent essayer de profiter de ces périodes à dominante Feu comme actuellement pour se relier avec ce Feu qui leur est un peu inconnu.

Comme je le disais dans la dernière lettre, Vénus avance plus lentement actuellement. Elle est en Bélier, va refaire un petit tour en Poissons, puis retrouvera son rythme de croisière en revenant en Bélier fin avril. Donc encore un peu d’introspection dans les domaines de l’amour, le féminin, les arts et, surtout, les valeurs que l’on porte, avant de laisser une Vénus toute neuve émerger.

La planète qui brille à l’aube au sud est Jupiter.

 

Bonne lunaison !

 


Chantal BORY 16 boulevard du Couhard 42680 St Marcellin en Forez Tél : 04 77 50 29 23 ou  06 10 42 16 38 Adresse mail : chbory@orange.fr